TECHN’HOM SITE PILOTE DE LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE ET DU DÉVELOPPEMENT DURABLE

Publié le 29 mars 2022

Le projet BELFORT E-TECH lauréat de l’appel à projet national « démonstrateurs de la ville durable ».

Belfort e-TECH ambitionne de créer la première et la plus grande communauté d’énergie renouvelable (CER) de France, avec une capacité de production photovoltaïque de 3,3 MWc, couplée à des solutions de stockage de l’énergie basées sur des batteries et de l’hydrogène vert.

Le périmètre du projet concerne une partie du parc d’activités belfortain Techn’Hom, situé au cœur de la ville de Belfort et centre névralgique industriel et économique du Grand Belfort.

Cet îlot urbain puise sa force dans la mixité des activités qu’il héberge : plus d’une centaine d’entreprises et de bureaux d’études, deux universités et leurs laboratoires de recherche et des lieux de vie (crèche, restaurants, salles de sports, etc.), amenant 7000 salariés et 1500 étudiants au quotidien sur le site.

Le parc industriel et tertiaire Techn’hom se déploie sur près de 100 hectares

Belfort e-TECH se propose de faire de Techn’Hom un site pilote de la ville durable, contribuant aux quatre défis identifiés dans l’appel à manifestation d’intérêt (AMI) « Démonstrateurs de la Ville Durable » :

– la sobriété énergétique :  au travers de la rénovation énergétique de bâtiments et la production d’énergie renouvelable, en particulier photovoltaïque

la résilience urbaine via l’adaptation des réseaux et des infrastructures énergétiques ou encore la gestion locale des pointes de consommation d’énergie ;

l’inclusion sociale : en luttant contre la précarité énergétique grâce à l’accès à une énergie à coût modéré – problématique d’une particulière acuité aujourd’hui – pour les étudiants et les habitants de logements à loyers modérés ;

– la productivité urbaine : via notamment de l’optimisation du foncier disponible pour produire localement de l’énergie renouvelable.

Belfort e-TECH fédère un écosystème complet d’acteurs locaux composé d’industriels (depuis la start-up jusqu’aux grands groupes), d’universitaires et d’institutionnels, capables de partager une vision commune de l’avenir économique du territoire.

Le démonstrateur e-Tech, qui sera mature et opérationnel dès 2026 (première réalisation en 2024), constituera le site pilote intégrateur des solutions des différents partenaires du projet, combinant rénovation énergétique, production d’énergies renouvelables, stockage batterie (courte durée) et hydrogène (longue durée), et autoconsommation.

La communauté énergétique sera en effet autoconsommatrice, c’est-à-dire que la quantité annuelle d’énergie produite localement sera égale à celle consommée. Le démonstrateur e-Tech a été pensé dans une logique de réplicabilité dans d’autres sites équivalents, et permettre ce faisant l’ouverture de nouveaux débouchés pour les applications stationnaires en lien avec la ville durable pour l’ensemble de la filière énergétique du Nord Franche-Comté.

De fait, la communauté d’énergie renouvelable de Techn’Hom constituera une innovation à part entière, tant du point de vue énergétique, en raison de sa taille critique, que du fait de sa structure de gouvernance locale impliquant producteurs, consommateurs et réseau de distribution.

Un projet porté par Grand Belfort Communauté d’Agglomération en association l’Université de technologie de Belfort-Montbéliard et ENEDIS et TANDEM.