Acteur majeur de l’économie sociale et solidaire, l’Adapei va mettre les petits plats dans les grands à la Jonxion

Publié le 27 mai 2021

Les Adapei du Territoire de Belfort et du Doubs unissent leurs savoir-faire pour implanter une cafétéria solidaire et inclusive à La Jonxion. Conçue comme un tremplin vers l’emploi en milieu ordinaire pour ses ouvriers en situation de handicap, la cafétéria répondra aux besoins de restauration quotidienne des salariés de la Jonxion et des environs. L’ouverture est prévue au 1er trimestre 2022. Rencontre avec Jean-Michel Laforge et Corinne Redersdorff.

Un combat quotidien pour le droit à la ressemblance

Jean-Michel Laforge et Corinne Redersdorff sont l’un et l’autre directeurs du pôle « Travail » de l’Adapei (1) : dans le département du Doubs pour l’un, dans celui du Territoire de Belfort pour l’autre. Voisins, ils se connaissent bien et coopèrent régulièrement dans le cadre d’Adaptea, un réseau franc-comtois très dynamique qui fédère une cinquantaine d’établissements et services d’aide par le travail (ESAT) et d’entreprises adaptées (EA) (2), soit 3 200 travailleurs en situation de handicap, au service de 500 clients.

Ils accompagnent au quotidien le développement des compétences des personnes en situation de handicap, avec un objectif : les aider à devenir qui elles ont envie d’être et leur permettre de participer à la société pleinement, en tant que citoyens. Et parce que la société doit continuer d’évoluer vers plus de solidarité, pour que ces personnes y trouvent pleinement leur place, Jean-Michel Laforge et Corinne Redersdorff innovent ! Le programme immobilier d’entreprises du parc de La Jonxion leur en a donné l’opportunité.

Cafeteria Immeuble Nickel (projet TRACE)

Une cafétéria attendue à La Jonxion

Le parc d’activités de La Jonxion se développe dans le périmètre de la Gare TGV Belfort Montbéliard. Il est porté par la Sem Tandem et sa filiale Alliance Développement, qui a lancé un programme d’immobilier de bureaux en 2014. Près de 400 salariés pour déjà plus de 80 entreprises ont déjà fait le choix de s’y installer, une centaine d’autres sont attendues sur les programmes immobiliers professionnels en cours de construction. En complément des services déjà sur site (restaurant Cook’O Vin et vente à emporter « La boîte à saveur »), Tandem se faisant l’écho des entreprises du site, planchait sur un projet de cafétéria.

Immeubles tertiaires de La Jonxion face à la Gare TGV Belfort Montbéliard

Or depuis plus de 30 ans, l’Adapei du Doubs s’est fait un nom dans l’agro-alimentaire et dans la restauration collective en particulier ; « Les Cuisines d’Uzel », ce sont cinq unités de production culinaire qui produisent chaque jour plus de 16 000 repas destinés aux collectivité et cinq restaurants (« Les tables d’Uzel ») employant des personnes en situation de handicap qui proposent des repas préparés sur place, à partir de produits frais et sélectionnés : chaque jour, charcuterie, fromages, viandes fraiches, fruits et légumes arrivent dans les cuisines en provenance des quatre coins de la Franche-Comté, les volailles labellisées « Bleu, Blanc, Cœur » sont directement issues de la Ferme d’Uzel.

« L’ESAT Tremplin » : une nouvelle forme d’accompagnement

La Jonxion est donc apparue comme « the place to be »  pour les deux Adapei ; outre le côté « vitrine » pour la marque, et la valorisation de son savoir-faire en matière d’intégration, Jean-Michel Laforge et Corinne Redersdorff soulignent « l’importance qu’il y a de se positionner à La Jonxion, dans un projet aussi structurant pour le développement territorial. Prendre pied sur cet emplacement porteur d’enjeux pour le Nord Franche-Comté, c’est aussi le moyen d’affirmer le rôle central du secteur médico-social et ça peut contribuer à changer le regard des personnes « ordinaires ».

Restait à le faire… Pour cela, il fallait réunir le savoir-faire des équipes de l’Adapei du Territoire de Belfort porteuses du projet de cafétéria et celles de l’Adapei du Doubs porteuse de l’activité agro-alimentaire. Un montage juridique innovant pour les structures ADAPEI l’a permis : la création d’une SCI pour l’achat du bien immobilier et d’une SAS d’exploitation pour l’activité cafétéria.

Cap sur la formation de l’équipe !

Patio dans l’immeuble Jonxion 1 (architecte Marc Warnery)

Le futur restaurant est une formidable opportunité d’expérimenter une nouvelle forme d’accompagnement, l’ESAT Tremplin : se former, acquérir de l’expérience pour ensuite quitter le milieu du travail protégé. 12 personnes ont été sélectionnées en 2020 pour participer à l’aventure. Porteuses d’un projet personnel d’insertion en milieu ordinaire, elles présentaient des niveaux d’autonomie suffisants ainsi qu’une capacité physique adaptée à l’exercice de leur future activité en restauration. Par contre, aucun pré-requis en compétence dans le métier n’était demandé.

L’année 2021 sera consacrée à leur formation, pour partie sur le site de la Cafétéria « Table d’Uzel » de Brognard (située à 15 km de la Jonxion) ainsi que dans des lieux de stage partenaires. Beaucoup de ces partenaires ont joué le jeu d’emblée : la cuisine de l’Hôpital Nord Franche-Comté situé à proximité de la Jonxion, mais aussi un traiteur belfortain « Le Convivial », l’IME de Giromagny, le CFA de Grand-Charmont, ainsi que le restaurant de la gendarmerie de Belfort.

La future équipe est déjà engagée dans son parcours de formation

Dès l’ouverture, ces 12 personnes seront placées sous la responsabilité d’un responsable d’exploitation. Chef cuisinier et gestionnaire, il a 10 ans d’expérience dans les cafétérias d’Uzel. Il sera secondé d’un moniteur d’atelier qui agira en chef d’équipe. Un chargé d’insertion veillera à la professionnalisation de l’équipe et à la construction des passerelles vers l’emploi en milieu ordinaire.

L’immeuble « Nickel » qui sera livré cet automne accueillera la cafétéria au rez de chaussée ; le temps de finaliser l’aménagement intérieur, l’ouverture au public est d’ores et déjà programmée pour janvier 2022.

Nous adressons tous nos vœux de réussite et plein succès à toutes les équipes, ordinaires et extraordinaires qui se mobilisent sur ce projet !

1. L’Unapei est née dans les années 60 ; ce mouvement associatif parental d’entrepreneurs militants s’est donné pour mission de bâtir une société respectueuse de toutes les différences, qui donne une place identique à chaque citoyen. Ces valeurs et cette ambition fondent aujourd’hui encore l’engagement des équipes des Adapei qui sont engagées au quotidien sur le terrain.

2. ESAT et EA : Deux entités avec une même mission de production de biens et de services. D’un côté, les Établissements et Services d’Aide par le Travail, structures médicosociales composées de travailleurs handicapés. De l’autre, les Entreprises Adaptées, structures régies par le Code du travail et employant à minima 55 % de salariés reconnus travailleurs handicapés. Toutes deux respectent les principes d’insertion de l’économie sociale et solidaire sans jamais perdre de vue la satisfaction du client. En Franche-Comté, depuis 1980, leurs directeurs se réunissent au sein d’une même association. En 2015, ils franchissent une nouvelle étape en créant le réseau « adaptéa ».