BTP : la Carsat veut faire tomber les risques de chute de hauteur

Publié le 8 avril 2021

A la demande de la Cnam, et sur proposition des Carsat en région, une série de 5 films est en cours de réalisation à destination des professionnels ; en Bourgogne Franche-Comté, Tandem maître d’ouvrage a été retenue pour témoigner des bonnes pratiques à promouvoir sur les constructions.

La CNAM, au titre de sa mission de gestion des risques professionnels auxquels sont confrontés les travailleurs, met en œuvre une politique de prévention à destination des entreprises ; elle prend appui pour cela sur les caisses d’assurance retraite et de la santé au travail (CARSAT) en région. Le monde de la construction est l’un des 3 secteurs ciblés au plan national pour la période 2019/2020.

Pierre-Etienne Perol DG et Sylvain Schmidt, directeur technique Tandem lors du tournage

La CNAM et ses antennes régionales, les CARSAT, sont principalement connues pour le versement des retraites ; mais leur mission ne s’arrête pas là : la Carsat est l’organisme de référence en matière de prévention des risques professionnels. Nous avons interrogé deux contrôleur sécurité à la CARSAT : Benoit BALLAND, pour le secteur Nord Franche-Comté en charge du secteur BTP, industrie et services et Sylvain JARTIER, pour la CARSAT du Jura également en charge du BTP, afin de mieux comprendre le sens de leur mission.

La prévention des risques professionnels regroupe un vaste éventail d’interventions qui recouvre l’ensemble des dispositions à mettre en œuvre pour préserver la santé et la sécurité des salariés, améliorer leurs conditions de travail et plus généralement tendre au bien-être au travail. Pour cela, l’Assurance Maladie procède chaque année à un recensement des accidents et des maladies professionnelles, et analyse la sinistralité des différents secteurs d’activités ; cette analyse permet de fixer le taux de côtisation notifié aux entreprises selon leur effectif, le nombre d’accidents etc.

Concernant la question de la prévention des risques, les contrôleurs de la Carsat notent en 15 ans une évolution des mentalités qui va de pair avec une évolution du contexte réglementaire, des attentes des clients, comme des donneurs d’ordre; l’arrivée d’une nouvelle génération de chefs d’entreprises s’accompagne aussi de nouvelles façons de travailler ; la prévention des risques y est davantage perçue comme un investissement rentable qui contribue à l’amélioration de la qualité, et de la productivité au travail. Les contrôleurs deviennent alors des partenaires, avec des entreprises davantage à l’écoute qui envisagent ensemble comment intégrer les bonnes pratiques, comment rationaliser pour être plus performant en bonne sécurité.

Pour autant, il reste encore beaucoup à faire. Pour la période 2019/2022, 3 programmes nationaux sont ainsi mis en œuvre avec des déclinaisons régionales qui visent la réduction des TMS (Trouble musculo squelettiques) la prévention des risques chimiques professionnels et l’amélioration d’un ensemble de pratiques dans le monde de la construction.  

Etablissements du BTP, maîtrise d’œuvre et maitrise d’ouvrage, coordinateurs sécurité, tous sont concernés par 5 axes jugés prioritaires : la réduction des chutes de hauteur qui constituent 15 % des accidents du secteur, la réduction des manutentions manuelles, l’amélioration de l’hygiène et des conditions de travail sur les chantiers avec un concept « base vie » mieux maîtrisé, la prise en compte de dispositifs adaptés permettant de sécuriser les interventions ultérieures liées à la maintenance des bâtiments ainsi que la relation entre le maître d’ouvrage et le coordonateur sécurité. En effet, le maître d’ouvrage bien qu’en situation de déléguer les différents aspects du chantier n’en demeure pas moins l’acteur principal ; en particulier lors de la désignation d’un coordinateur SPS, avec lequel il  s’assurera que le contrat passé respecte le cadre réglementaire.

Pour présenter les bonnes pratiques sur ces 5 axes retenus pour le secteur BTP, la CNAM a lancé la réalisation de 5 vidéo tournées en région. TANDEM en tant que maître d’ouvrage a été proposée par la CARSAT Bourgogne Franche-Comté ; la SEM qui consacre un budget important à la remise aux normes des anciens bâtiments du parc Techn’hom est l’un de ces maîtres d’ouvrage qui ont à cœur de jouer pleinement leur rôle en promouvant des valeurs qui correspondent à celles de la CARSAT.

Techn’hom : requalification d’anciennes halles industrielles

Le film prend pour cadre le parc d’activités Techn’hom proche du centre ville, héritier de l’histoire industrielle de Belfort. Une majorité des bâtiments date du tout début du XXème siècle et se distingue par sa qualité architecturale. Le bâti se compose d’entités différentes, allant de l’atelier monumental en briques de 2 ou 3 niveaux, surmonté de toits-terrasses à de très grandes halles métalliques. On peut aussi y voir quelques quelques constructions neuves, telle que la Maison de santé pluri professionnelle livrée en décembre 2020.

Sylvain Schmidt directeur technique et Pierre Etienne Perol DG de Tandem présentent en particulier les dispositifs sécurisés mis en place pour permettre l’accès aux toitures planes en vue de la maintenance ultérieure des bâtiments.  La série devrait être consultable d’ici septembre sur le site AMELI et reprise sur les sites des CARSAT.