VERS L’HYDROGÈNE ET AU-DELÀ

Publié le 5 avril 2022

Emmanuel Bouteleux, a depuis toujours été animé d’une vraie passion pour l’automobile et plus précisément par l’aspect motorisation. Son parcours en témoigne ; il fait ses classes en 2001 à l’ESTACA (École supérieure des techniques aéronautiques et de construction automobile), passe par PSA avant d’intégrer une société spécialisée dans les essais et la mise au point de groupes motopropulseurs.

Il est aujourd’hui Directeur Général France de Mincatec Energy, structure issue de la séparation en 2020 des activités R&D de l’entreprise MINCATEC France créée en 2013, et spécialisée dans le conseil en ingénierie et développement logiciel dans les domaines du transport.

Des technologies plus respectueuses de l’environnement

Mincatec Energy a développé une technologie innovante de stockage de l’hydrogène sous forme solide. Cette solution est adaptée à des applications mobiles (engins de voirie, de manutention, agricoles, camions de transport dernier kilomètre, petits véhicules particuliers, bateaux maritimes et fluviaux) ou stationnaires (maisons autonomes hydrogène, sites isolés, éco-quartiers autonomes, datacenter etc.).

De nombreux projets à venir

Porteur du projet SHYPAGE (Stockage d’HYdrogène en hydrures métalliques pour la Prolongation d’Autonomie et la Génération d’Electricité), Mincatec Energy souhaite accompagner le déploiement de l’hydrogène vert. Le but du projet SHYPAGE est d’accélérer le développement du réservoir de Mincatec Energy et de l’intégrer dans un applicatif en taille réelle qui serait un véhicule de type « Mobypost ».

Le développement de ce véhicule fonctionnant à l’hydrogène basse pression s’effectue en partenariat avec l’UTBM. Ce démonstrateur préindustriel va permettre de valider les performances des réservoirs 1 kg d’hydrogène basse pression en conditions réelles d’utilisation. Les caractéristiques attendues sont une autonomie hydrogène doublée, un temps de recharge inférieur à 10 minutes ainsi qu’un système de contrôle de l’énergie optimisé. Ce projet sera présenté lors du Forum Hydrogène Business For Climate à Montbéliard les 8 et 9 novembre 2022.

La technologie mise au point par Mincatec Energy, reçoit de nombreuses marques d’intérêt, et l’équipe compte signer son premier contrat rapidement. Les applications de ce nouveau réservoir sont multiples et répondent aux besoins de mobilité des citoyens, des collectivités comme des entreprises. Plus facile d’utilisation au quotidien, ce réservoir n’a pas besoin de station de charge haute pression. Ce projet pourrait à moyen terme générer plus d’une vingtaine d’emplois sur le site de Belfort.

Mincatec Energy s’intéresse aussi au secteur maritime et fluviale ; l’équipe s’est associée au projet BARGE dans le cadre des JO 2024 en partenariat avec l’association « Dans le Sens de Barge ». Son système de stockage d’hydrogène serait installé sur une embarcation qui naviguera sur la Seine ; ce centre d’art itinérant sera lors des JO un espace original d’exposition, de création et d’échanges ainsi qu’un formidable démonstrateur opérationnel fonctionnant à l’hydrogène basse pression.

Une nouvelle brique dans le domaine de l’hydrogène

Le choix de la ville de Belfort, de son écosystème industriel local et de Techn’Hom s’est rapidement imposé. « Nous apportons une brique technologique hydrogène supplémentaire sur le territoire » et l’un des objectifs sera de travailler en partenariat avec d’autres entreprises régionales, sur de plus gros projets, en apportant cette solution de stockage innovante.

Le choix du parc Techn’Hom

L’accompagnement de TANDEM a permis une implantation rapide de l’entreprise sur le Territoire de Belfort et une évolution au fur et à mesure de la montée en charge du projet. En effet, depuis fin 2020 Mincatec Energy était domiciliée au Centre d’affaires Azap! à La Jonxion ; depuis le 21 février l’équipe est installée sur Techn’Hom où elle occupe un plateau de bureaux de 250 m² complété d’un vaste atelier.

Bienvenue à cette nouvelle entreprise située sur Techn’Hom 4, à proximité immédiate des sites de production de General Electric et Alstom.